AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 collecte et discussion sur les symbôles mythologiques...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
youalleverybody
Admin
avatar

Nombre de messages : 793
Localisation : Dans une grotte...
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: collecte et discussion sur les symbôles mythologiques...   Mar 26 Sep - 22:05:30

Avis et contre-arguments...

_________________
Hurley : Pourquoi t'as fait ça? Pourquoi t'as allumé la mèche?
Locke : Pourquoi je ne l'aurais pas allumée?

Vivre dans un donjon, c'est difficile pour une fille de 11 ans qui a la pneumonie...


Dernière édition par le Mer 27 Sep - 1:07:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-village-lost.ephpbb.com
pakkun
Oeil de Lynx
Oeil de Lynx
avatar

Nombre de messages : 481
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: collecte et discussion sur les symbôles mythologiques...   Mer 27 Sep - 0:19:18

c'est un peu vague je trouve là
mon avis=>
ils nous donnent des indices sur le pourquoi du comment
je donne un exemple
léonard dis à hugo(quand ce dernier lui dit qu'il a joué les chiffres)"tu as ouvert la boite"
certains ont souligné que c'était une allusion à "la boite de pandorre"(vous connaissez la légende?tenez un lien qui explique http://feminaweb.free.fr/pandore.htm)
ça se vérifie
quand hugo et lock ouvrent la trappe ,hugo demande à lock:"que pense tu trouver dans cette trappe?"
et lock repond"de l'espoir"
l'espoir est la dernière chose qui est sortie de la boite de pandorre!!!
je trouve que c'est une très belle histoire
j'ai donnécet exemple juste pour dire mon avis:
les symboles et références mythologiques nous donnet peut etre quelque indices ,la boite de pandorre n'aurait jamais du etre ouverte,il en est de même pour la trappe(walt le dit à lock)
un topic avec l'ensembles des références et symboles seraient bien(sauf si on est déjà dessus lol)


Dernière édition par le Sam 30 Sep - 1:24:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
çacogiteovillage
Naufragé
Naufragé
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 51
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: collecte et discussion sur les symbôles mythologiques...   Sam 30 Sep - 1:21:31

mon avis
je trouve aussi que la trame mythologique nous donne des orientations

concernant hurley par exemple, et son role de messager il est interessant de constater que selon la mytho grecque, parlant d hermes le messager on trouve
Enfin, en tant que messager des dieux, Zeus lui avait accordé un privilège unique : le libre accès aux trois mondes : l'Olympe, la Terre et les Enfers.

hermes sous l apparence d un banbin est en fait moins innocent qu il n y parrait mais utile et necessaire aux dieux comme aux mortels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rainette
Buffy kikilleuse
Buffy kikilleuse
avatar

Nombre de messages : 1829
Localisation : Les recoins sombres du village
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: collecte et discussion sur les symbôles mythologiques...   Mar 17 Oct - 12:42:41

Mythologie grecque : les constellations de Ptolémée

Je ne sais pas si ça va nous mener à quelque chose mais en cherchant des références à la mythologie grecque, que je trouve de plus en plus présente dans Lost, je suis tombée sur les constellations de Ptolémée.

Il y en a qui sont évidentes, d’autres moins mais je vous les mets toutes.

Préambule : Constellations de Ptolémée
Claudius Ptolemaeus (en grec : Κλαύδιος Πτολεμαῖος), communément appelé Ptolémée (Ptolémaïs de Thébaïde (Haute-Égypte) vers 90 - Canope vers 168) était un astronome et astrologue grec qui vécut à Alexandrie (aujourd’hui en Égypte). Il est également l’un des précurseurs de la géographie.
Ptolémée fut l’auteur de plusieurs traités scientifiques, dont deux ont exercé par la suite une très grande influence sur les sciences islamique et européenne. L’un est le traité d’astronomie, qui est aujourd’hui connu sous le nom de l’Almageste (en grec, Η μεγάλη Σύνταξις, Le grand traité). L’autre est la Géographie, qui est une discussion approfondie sur les connaissances géographiques du monde gréco-romain.
Sources : http://fr.wikipedia.org/wiki/Constellation_%28Astronomie%29#Constellations_de_Ptol.C3.A9m.C3.A9e
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ptol%C3%A9m%C3%A9e
Liste des constellations : http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_constellations


Le cygne

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cygne_%28constellation%29
Le Cygne est une grande et brillante constellation, parfois appelée la Croix du nord (en référence à la Croix du sud) car ses étoiles sont principalement disposées selon une grande croix. L'oiseau qu'elle représente s'étend sur la Voie lactée estivale, paraissant en migration vers le sud.
Traversée par la Voie Lactée, elle contient plusieurs étoiles brillantes et de nombreux objets célestes.
Histoire :
Cette constellation est associée à plusieurs oiseaux légendaires de la mythologie grecque :
• selon l'une des légendes, le dieu Zeus s'était déguisé en cygne pour séduire Léda, dont il eut pour enfant les Gémeaux et Hélène de Troie.
• Il pourrait également représenter Orphée, métamorphosé en cygne après son assassinat et placé dans les cieux à côté de sa lyre.
• Enfin, on dit qu'un jeune homme nommé Cygnus était l'amant du malheureux Phaéton. Après que celui-ci se fut écrasé en conduisant les chevaux du Soleil, Cygnus se mit à chercher son corps désespérément dans le fleuve Éridan où il tomba. Cygnus plongea tant de fois dans le fleuve que Zeus eut pitié de lui et le changea en l'oiseau aquatique qui porte depuis son nom.
Repertoriée par les astronomes grecs, cette constellation était alors désignée sous le nom de l'Oiseau. Elle fut également désignée sous le nom de Croix de Sainte-Hélène par Julius Schiller en 1627 à une époque de christianisation massive du ciel (la constellation de la Croix du sud en est contemporaine).
Dans la mythologie chinoise, la constellation du Cygne héberge une fois par an le pont qui relie les amants Niu Lang et Zhi Nu.


La flèche

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fl%C3%A8che_%28constellation%29
La Flèche est une constellation de l'hémisphère nord, la troisième plus petite du ciel (seuls la Croix du sud et le Petit cheval sont plus petits).
Située loin au nord du plan de l'écliptique, elle peut-être aperçue partout à partir de l'hémisphère nord et n'est invisible que dans la partie la plus méridionale de la Terre.
Histoire :
La Flèche est l'une des constellations répertoriées par Ptolémée, même si elle était alors beaucoup plus petite (environ 4 degrés carrés).
D'après la légende, la Flèche aurait été lancée par Hercule en direction du Cygne ou de l'Aigle. Il pourrait également s'agir de la flèche de Cupidon, ou même de celle du Sagittaire.


L’hydre

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hydre_%28constellation%29
L'Hydre (parfois nommée « Hydre femelle » pour éviter la confusion avec l'Hydre mâle) est la plus vaste et la plus longue des 88 constellations, s'étendant sur plus de 1 300 degrés carrés. La tête de l'Hydre se trouve au sud du Cancer et son corps sinueux s'étend jusqu'à la Balance. Malgré sa taille, elle ne contient que deux étoiles réellement brillantes.
Aux latitudes septentrionales moyennes, elle met plus de six heures pour se lever.
Histoire :
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hydre_de_Lerne
Tuer l'Hydre de Lerne fut un des douze travaux d'Héraclès.
L'Hydre fut engendrée par Typhon et Échidna et élevée par Héra sous un platane à proximité de la source Amymoné à Lerne. Lerne se situe dans le golfe d'Argolide et approximativement face à Nauplie.
Ce serpent d'eau à corps de chien possédait plusieurs têtes (le nombre varie de 5 à 100 voire 10 000 selon les auteurs) dont une immortelle (en partie en or). Ces têtes se régénéraient doublement lorsqu'elles étaient tranchées. De plus, l'haleine soufflée par les multiples gueules exhalait un poison radical, même durant le sommeil de l'animal. Le monstre ravageait le bétail et saccageait les récoltes...


Les trois suivantes sont je l’avoue en peu tirée par les cheveux et je pense que vous aurez de meilleurs idées :

Le caducée : Le serpent ? Ophiuchus ?

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Serpent_%28constellation%29
Le Serpent est une constellation qui représente le serpent dompté par Ophiuchus, le Serpentaire.
C’est la seule constellation divisée en deux parties ; la Tête et la Queue du Serpent sont séparées par l’entreposition d’Ophiuchus, mais leurs étoiles sont nommés comme si elles faisaient partie d’une zone contiguë et la désignation génitive Serpentis est utilisée pour toutes les deux. La Tête du Serpent se trouve principalement dans l’hémisphère céleste nord, la Queue du Serpent essentiellement dans l’hémisphère céleste sud.
Aucune des étoiles du Serpent n’est plus brillante que la 3e magnitude, ce qui rend la constellation assez difficile à discerner.
Histoire :
Le Serpent est une constellation ancienne, bien que sa symbolique première soit inconnue. Il s’identifie dans la mythologie grecque au serpent qui révéla à Asclépios les secrets de la médecine. En conséquence, il est toujours représenté porté par l’Ophiuchus (le Serpentaire), celui-ci contrôlant le pouvoir de l’animal.

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ophiuchus_%28constellation%29
Ophiuchus, également nommé le Serpentaire, est une constellation de l'hémisphère nord. Représentant un homme portant un serpent à bout de bras, le Serpentaire divise la constellation du Serpent en deux parties : la tête et la queue.
Histoire :
Ophiuchus est une constellation ancienne. Elle fut répertoriée avec 47 autres constellations par Ptolémée dans son Almageste et était parfois appelée Serpentarius, le serpentaire.
La constellation représente un homme portant un serpent autour de lui; Ophiuchus divise justement la constellation du Serpent en deux parties. Elle représenterait Asclépios, le médecin légendaire. Asclépios aurait tué un jour un serpent et aurait eu la surprise de voir un autre serpent le ranimer avec des herbes. Le savoir médical d'Asclépios aurait par la suite crû au point où il était capable de ressusciter les morts. Ceci inquiéta Hadès, dieu des Enfers, qui craignit de ne plus recevoir d'âmes. Aussi convainquit-il son frère Zeus de le foudroyer et de décréter que tous les mortels doivent mourir un jour. Afin d'honorer ses talents de guérisseur, Zeus l'a placé avec son serpent dans les cieux.
Il n'est toutefois pas très facile d'y discerner la figure d'un homme sans faire preuve d'un peu d'imagination.
L'objet le plus significatif de la constellation d'Ophiuchus fut la supernova qui explosa le 10 octobre 1604, près de θ Ophiuchi. Elle fut observée par Johannes Kepler, d'où son nom d'« Étoile de Kepler ». Galilée utilisa sa brève apparition pour contrer le dogme aristotélien qui indiquait que les cieux ne changent jamais.
Ophiuchus fut également le théâtre de deux novae en 1848 et 1917.


La flamme = Le dragon ???

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dragon_%28constellation%29
Le Dragon est une des 88 constellations du ciel, la huitième par la taille. Elle est composée d'une longue suite d'étoiles qui longe une partie de la Petite ourse. Malgré sa longueur, elle ne contient pas d'étoile véritablement brillante.
Histoire :
Dans beaucoup de mythologies, la forme sinueuse de la constellation a été interprétée comme un dragon ou un serpent, de la déesse sumérienne Tiamat en passant par le dragon que tua saint Georges.
Dans la mythologie grecque, la constellation proviendrait soit du dragon qui attaqua Athéna dans la guerre entre les dieux de l'Olympe et les Titans, soit du dragon tué par Cadmos près du lieu où il fonda Thèbes, soit de celui qui gardait la Toison d'or ou bien encore du dragon Ladon qui gardait les pommes d'or du jardin des Hespérides et fut tué par Héraclès.


La perle = La Croix du Sud ?

la Croix du Sud : assemblage de neuf perles en forme de croix, trouvé en 1874 en Australie.
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Croix_du_Sud_%28constellation%29
La Croix du Sud est une petite constellation de l'hémisphère sud, la plus petite de toutes les constellations.
Elle est entourée sur trois côtés par le Centaure et au sud par la Mouche.
La Croix du Sud est utile pour trouver le sud céleste. En l'absence d'une étoile polaire dans l'hémisphère sud (σ Oct est la plus proche du pôle, mais elle est trop peu lumineuse pour être utile), deux des étoiles de la Croix du Sud sont utilisées pour le déterminer : en suivant la ligne formée Acrux (α) et Gacrux (γ) sur 4,5 fois la distance entre ces deux étoiles, (soit ~25° au Sud de Acrux) on tombe sur un point proche du sud céleste.
D'une autre façon, en traçant la droite entre α du Centaure et α Cir, le point où cette droite (qui se prolonge sur α apus et δ octans) rencontre la droite précédente est le sud céleste.
Histoire :
A cause de la précession des équinoxes, la Croix du Sud était visible depuis la Méditerranée pendant l'Antiquité. Cependant, les astronomes grecs n'ont jamais considéré ses étoiles autrement qu'une partie du Centaure.
On attribue généralement la paternité de la Croix du Sud comme constellation indépendante à Augustin Royer en 1679. Elle était cependant reconnue sous cette forme bien auparavant.
La Croix du Sud - dont le nom s'oppose à la « Croix du Nord » qu'est la constellation du Cygne - est désormais l'une des constellations les plus connues de l'hémisphère sud et ses cinq étoiles les plus brillantes apparaissent sur les drapeaux de l'Australie, du Brésil, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée et des Samoa. Quant au drapeau de la Nouvelle-Zélande, il omet juste l'étoile ε.
Autre référence :
Les perles sont utilisées pour confectionner des bijoux depuis l'Antiquité ; elles étaient appelées les larmes d'Aphrodite
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Perle

heu voilà geek même si ça ne nous avance pas à grand chose ce sera toujours bon pour la culture générale Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benbouras
Asshole
Asshole
avatar

Nombre de messages : 1447
Age : 38
Localisation : In The Zion
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: collecte et discussion sur les symbôles mythologiques...   Mar 17 Oct - 13:11:24

cheers cheers Bravo la rainette .du grand job

Ps: pourquoi tirée par les cheveux!! j'ai vu plus ouf que ça affraid ......

_________________

http://true-blood.purforum.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://true-blood.purforum.com
youalleverybody
Admin
avatar

Nombre de messages : 793
Localisation : Dans une grotte...
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: collecte et discussion sur les symbôles mythologiques...   Mar 17 Oct - 15:10:30

gros boulot :cyclops:

i'm very impressed...

_________________
Hurley : Pourquoi t'as fait ça? Pourquoi t'as allumé la mèche?
Locke : Pourquoi je ne l'aurais pas allumée?

Vivre dans un donjon, c'est difficile pour une fille de 11 ans qui a la pneumonie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-village-lost.ephpbb.com
Rainette
Buffy kikilleuse
Buffy kikilleuse
avatar

Nombre de messages : 1829
Localisation : Les recoins sombres du village
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: collecte et discussion sur les symbôles mythologiques...   Mar 17 Oct - 15:17:02

Merci benbouras mais tu sais c'est juste le fruit de recherches sur wikipedia Wink

En fait je suis en plein dans la mythologie grecque là et je trouve pleins de liens rigolos. Pour l'instant je ne sais pas encore où ça pourrait nous mener :scratch: mais je continue encore un peu geek

Références à la mythologie grecque

Je trouve qu’on trouve pas mal de références à la mythologie grecque dans Lost et je rajoute en référence pour ceux que ça intéresse un site très complet et sympa sur ce sujet http://www.mythesgrecs.com/ Very Happy


Penny et Desmond

Référence possible : Pénélope et d’Ulysse qui après la guerre de Troie errera 10 ans à travers les mers.
Source : http://www.mythesgrecs.com/ulysse.html)
Autre lien rigolo Ulysse intervient aussi dans la guerre de Troie où l’on retrouve Hélène fille de Léda pour laquelle Zeus c’est changé en cygne et qui finie à Rhodes
Source : http://www.mythesgrecs.com/lex3.html#h (voir aussi Castor (et Pollux) : http://www.mythesgrecs.com/lex2.html)

=> Un cygne et Rhodes Wink


La statue

Référence possible : Le collosse de Rhodes
Durant le IVe siècle av. J.-C., Rhodes, capitale de l'île de Rhodes, connaissait un essor économique important et elle s'était fait un allié: le roi Ptolémée Soter Ier d'Egypte. Mais en l'an 305 av. J.-C., les Antogonides de Macédoine, qui furent des rivaux aux Ptolémiens, ont tenté d'attaquer Rhodes dans le but de briser l'alliance rhodo-égyptienne. Mais en vain, ils n'ont jamais réussi à s'emparer de la ville. Alors après avoir signé un accord de paix les soldats macédoniens sont partis en laissant derrière eux une quantité importante d'équipement militaire. Pour célébrer l'union, les habitants de Rhodes ont vendu l'équipement et avec l'argent ils ont décidé d'édifier une statue énorme en l'honneur au dieu du soleil, Hélios.
Source : http://7merveilles.free.fr/index.php?rub=colosse

=> Tiens on retrouve un Ptolémée Wink


Le monstre

Référence possible : Le Cerbère gardien des enfers
Dans la mythologie grecque, Cerbère (en grec ancien Κέρϐερος / Kérberos), fils de Typhon et d'Échidna, est un chien monstrueux à trois têtes (50 suivant Hésiode, 100 chez Horace). D'un aspect colossal, il avait un cou hérissé de serpents et ses morsures étaient venimeuses.
Gardien des Enfers, il veillait devant une antre au bord du Styx (un des fleuves de l'Hadès).
Son rôle n'était pas d'empêcher les gens d'entrer, mais de sortir. Ceux qui avaient l'audace de l'affronter étaient impitoyablement déchiquetés. Malgré cela, Cerbère fut dompté plusieurs fois, notamment par Psyché, Orphée et Héraclès.
Il est souvent représenté aux pieds de son maître Hadès, bien que sa place ne soit pas là, mais parce que cela permet d'identifier facilement son maître.
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cerb%C3%A8re

Cerbère était un chien monstrueux qui possédait trois têtes et dont le corps se terminait par une queue de dragon. Sa sonore voix d'airain terrorisait tous ceux qui l'approchaient. Sans arme, revêtu seulement de la peau du lion de Némée, Héraclès se présenta devant Cerbère. Il le saisit par le cou, juste à l'endroit où se réunissaient les trois têtes et, quoique mordu, le serra si fort que le chien, se sentant étouffer, se décida à suivre le héros. Héraclès enchaîna l'animal et le tirant hors du gouffre, vint le montrer à Eurysthée. Terrifié, celui-ci ordonna aussitôt de renvoyer le monstre aux Enfers.
Source : http://www.mythesgrecs.com/heracles.html

=> Empêcher les gens de sortir, sonore voix d'airain terrorisant tous ceux qui l'approchent Wink


Les chiffres

Référence évoquée par léornard à Hurley : La boîte de pandore
Pandore fut créée sur l'ordre de Zeus, qui voulait se venger des hommes pour le vol du feu par Prométhée. Elle fut ainsi façonnée dans de l'argile par Héphaïstos ; Athéna lui donna ensuite la vie et l'habilla ; Aphrodite lui donna la beauté ; enfin Hermès lui apprit le mensonge.
Zeus offrit la main de Pandore à Épiméthée, le frère de Prométhée. Bien qu'il ait promis à Prométhée de refuser les présents venant de Zeus, Épiméthée accepta Pandore. Elle accoucha d'une fille, Pyrrha, qui épousa Deucalion. Zeus lui remit une boîte (ou une jarre, ou encore une urne selon les versions), contenant tous les maux de l'humanité enfermés par Prométhée pour protéger les hommes, notamment la Vieillesse, le Travail, la Maladie, la Folie, le Vice, la Tromperie et la Passion, ainsi que l'Espérance, en lui conseillant bien de ne jamais l'ouvrir.
Cédant à la curiosité, Pandore ouvrit la boîte : elle libéra ainsi les fléaux, maladies et malheurs qu'elle contenait. Elle referma la boîte trop tard pour les retenir, et seule l'Espérance, plus lente à réagir, y resta enfermée.
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bo%C3%AEte_de_Pandore

=> "Locke pourquoi tu as allumé la mèche" et ainsi ouvert la trappe Wink

Le caducée d’hermes
Hermès
Dans la mythologie grecque, Hermès (Ἑρμῆς / Hermễs, nom grec, Ἑρμᾶς / Hermãs en dorien) est une des divinités de l'Olympe. Il est le dieu du commerce, le gardien des routes et des carrefours, des voyageurs, des voleurs, le conducteurs des âmes aux Enfers et le messager des dieux.
Fils de Zeus et de Maïa, et donc petit-fils d'Atlas, il naît un matin dans une caverne du mont Cyllène en Arcadie. Selon l’Hymne homérique qui lui est consacré, à midi il a déjà inventé :
• l'art de faire le feu au moyen des πυρεῖα / pureĩa (morceaux de bois frottés l'un contre l'autre) ;
• les raquettes, pour effacer ses traces ; lol!
• la lyre, fabriquée à partir d'une carapace de tortue ; => origine de la cithare intrument de Linus
• la syrinx.

C'est avant tout la personnification de l'ingéniosité, de la métis, ou intelligence rusée et de la chance. (...) Il est, parmi les dieux grecs, le plus proche des hommes et le plus bienveillant à leur égard : il leur donne l'écriture, la danse, les poids et mesures, la flûte et la lyre, le moyen de produire une étincelle lorsque le feu s'est éteint.

Bon allez je crois que je vais m'arrêter là Wink

Mon avis
Il y a des références à la mythologie grecque dans Lost même si je ne vois pas trop encore à quoi ça peut nous avancer :scratch: Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rainette
Buffy kikilleuse
Buffy kikilleuse
avatar

Nombre de messages : 1829
Localisation : Les recoins sombres du village
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: collecte et discussion sur les symbôles mythologiques...   Mar 17 Oct - 18:28:33

merci smilie,

Pour Apollon tu penses à la Pythie ?
Il y a en effet des choses intéressantes aussi sur ce sujet Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etak
Demi Moore
Demi Moore
avatar

Nombre de messages : 4299
Age : 47
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: collecte et discussion sur les symbôles mythologiques...   Mar 17 Oct - 18:47:01

La rainette a écrit:
merci smilie,

Pour Apollon tu penses à la Pythie ?
Il y a en effet des choses intéressantes aussi sur ce sujet Very Happy

Moi, Apollon me fait penser à un de ses fils LINOS ( Linus en latin ) lol!
Super Rainette pour ton travail :flower:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Somebody
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Nombre de messages : 344
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: collecte et discussion sur les symbôles mythologiques...   Mar 17 Oct - 18:47:49

La rainette a écrit:
merci smilie,

Pour Apollon tu penses à la Pythie ?
Il y a en effet des choses intéressantes aussi sur ce sujet Very Happy

Lol alien , mais non, le vrai, le bel Apollon. :sunny:

Il y a trop d'indices à Apollon, y compris pour les hatchs (ou les constellations)...mais surtout la barre de chocolat geek ...

Pour la Pythie c'est une bonne idée...pquoi pas Juliet avec ses dossiers, lol. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://somebodylost.miniville.fr/
Rainette
Buffy kikilleuse
Buffy kikilleuse
avatar

Nombre de messages : 1829
Localisation : Les recoins sombres du village
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: collecte et discussion sur les symbôles mythologiques...   Mar 17 Oct - 19:07:20

Etak a écrit:
La rainette a écrit:
merci smilie,

Pour Apollon tu penses à la Pythie ?
Il y a en effet des choses intéressantes aussi sur ce sujet Very Happy

Moi, Apollon me fait penser à un de ses fils LINOS ( Linus en latin ) lol!
Super Rainette pour ton travail :flower:

Etak tu vas encore sûrement plus aimer en sachant qu'Apollon a tué Linos Wink

• Dans la mythologie grecque, ce nom peut désigner :
o Linos fils de Calliope, tué à coup de lyre par Héraclès qu'il avait réprimandé,
o Linos fils d'Uranie, tué par Apollon qu'il avait défié au chant,
o Linos fils de Psamathé, exposé par sa mère à sa naissance ;
• Dans la littérature grecque, le « chant de Linos » est un chant ancien, apparemment de lamentation. Il était chanté lors des moissons et des vendanges, depuis les temps homériques.

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Linos

En fait on s'y perd un peu avec Linus.
Sur une autre source j'ai trouvé qu'il était le petit-fils d'Apollon http://www.dicoperso.com/term/adb0aeb1aca3a45c,,xhtml
Il aurait apparament enseigné son art de la musique à Hercule qui était nul et l'a tué parce qu'il le réprimandait affraid et à Orphée http://www.dicoperso.com/term/adaeaeb1acaba5605f,,xhtml

La souce la plus intéressante que j'ai trouvée est celle-ci http://remacle.org/bloodwolf/livres/pierron/chap1.htm

Le Linus.
Les peuples du nord, dans leurs climats brumeux, ne connaissent guère le printemps que par sa date astronomique et par les descriptions des poètes. En Grèce, le printemps est une réalité de chaque année. Mais aussi la saison de la verdure et des fleurs y fait place beaucoup trop vite à celle des chaleurs brûlantes. La beauté de la lumière, les riches couleurs qui parent la terre comme le ciel, n'ôtent rien à la mélancolique tristesse dont on se sent pénétré à l'aspect de ces campagnes desséchées, de ces feuillages déformés et flétris, de ces fleurs pâles et mortes. Les Grecs représentaient la constellation de Sirius sous la figure d'un chien furieux : c'était l'emblème de l'énergie destructrice du soleil d'été. Ils déploraient, dans des chants plaintifs, la disparition du printemps ; et le linus était un de ces hymnes de deuil. C'est là du moins ce que pensent certains critiques. Leur conjecture n'est pas improbable, à en juger par le caractère même de la légende du personnage chanté par les poètes sous le nom de Linus. Linus était, suivant les uns, un beau jeune homme de race divine, qui avait vécu parmi les bergers de l'Argolide, et qui fut mis en pièces par des chiens sauvages. Suivant les autres, Linus avait été un des plus anciens aèdes de la Grèce : fils d'Apollon et d'une Muse, il avait excellé dans son art; il avait vaincu Hercule sur la cithare, et il avait péri à la fleur de l'âge, mortellement frappé par son rival. Il est possible que le fond de ces récits ne soit autre chose qu'une complainte sur la mort de la belle saison. Quoi qu'il en soit, l'exclamation hélas, Linus ! retentissait souvent dans la poésie des vieux siècles. Hésiode dit que tous les aèdes et tous les citharistes gémissent dans les festins et dans les choeurs de danse, et qu'ils appellent Linus au commencement et à la fin de leurs chants. C'est dire qu'ils s'écrient, aä LÛne, hélas, Linus ! Avec le temps, le mot linus ou élinus, qui n'était que la désignation particulière du chant consacré ou au souvenir du printemps, ou au souvenir du pâtre argien, ou à celui du fils d'Uranie, s'étendit indistinctement, comme nom générique, à tous les chants tristes. Dis l'élinus, c'est-à-dire, chante l'hymne lugubre, s'écrient à diverses reprises les vieillards d'Argos, dans cette magnifique lamentation qui est le premier choeur de l'Agamemnon d'Eschyle.
Le linus semble donc appartenir, au moins dans ses éléments premiers, aux époques les plus reculées de la civilisation grecque et à l'antique religion de la nature. On en peut dire autant de tous les chants analogues : de l'ialémus par exemple, qui n'était que le linus lui-même sous un autre nom ; du scéphrus, dont parle Pausanias ; du chant d'Adonis, dont nous pouvons encore saisir, dans Théocrite, le symbolique caractère. Tous ces chants, où l'on pleurait traditionnellement le trépas prématuré de quelque adolescent enfant des dieux, ne sont vraisemblablement que le même mythe avec des variantes, que la même pensée revêtue du costume de pays ou de temps divers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rainette
Buffy kikilleuse
Buffy kikilleuse
avatar

Nombre de messages : 1829
Localisation : Les recoins sombres du village
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: collecte et discussion sur les symbôles mythologiques...   Mar 17 Oct - 19:14:33

Somebody a écrit:
La rainette a écrit:
merci smilie,

Pour Apollon tu penses à la Pythie ?
Il y a en effet des choses intéressantes aussi sur ce sujet Very Happy

Lol alien , mais non, le vrai, le bel Apollon. :sunny:

Il y a trop d'indices à Apollon, y compris pour les hatchs (ou les constellations)...mais surtout la barre de chocolat geek ...

Pour la Pythie c'est une bonne idée...pquoi pas Juliet avec ses dossiers, lol. study

ok lol!

Alors une petite photo pour faire de beaux rêves cette nuit Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benbouras
Asshole
Asshole
avatar

Nombre de messages : 1447
Age : 38
Localisation : In The Zion
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: collecte et discussion sur les symbôles mythologiques...   Mar 17 Oct - 19:20:33

De Beau rêves avec ça ....lol ....les filles serieux , si ça se trouve Appolon était un:queen: , car il me semble un peu :albino: ....mdr

Ps : Rainette t'as l'air motivée today ....journée recherche Lost ?!! en tout cas Excelent :star: :star:

_________________

http://true-blood.purforum.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://true-blood.purforum.com
Rainette
Buffy kikilleuse
Buffy kikilleuse
avatar

Nombre de messages : 1829
Localisation : Les recoins sombres du village
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: collecte et discussion sur les symbôles mythologiques...   Mer 18 Oct - 20:48:59

Somebody a écrit:
Lost et le mythe d'Apollon

http://lostpedia.com/wiki/Apollo

http://lostpedia.com/wiki/Constellations_theory

Fichtre j'avais pas vu ça affraid
Merci puce :heart:
Mon parallèle entre le serpent Ophiuchus associé au caducée n'est peut-être pas aussi tiré par les cheveux finalement drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FSA 2
Chevalier
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 768
Localisation : Point of no return !
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: collecte et discussion sur les symbôles mythologiques...   Dim 5 Nov - 22:39:41

Oui et on pourrait apporter des precisions
Cette histoire Antique me passionne .

L'épopée de Gilgamesh est connue par des tablettes trouvées dans la bibliothèque d'Assourbanipal du 7ème siècle avant JC ( version assyrienne de Ninive ) Il manque un peu moins de la moitié des tablettes pour un poème de 3 600 vers. 3 tablettes plus anciennes qui viennent de Babylone ( vers moins 1800 ) permettent de compléter certains manques, de même que des fragments d'origine hittite.
L'épopée se déroule le long de l'Euphrate et en Syrie- Liban.

Pour Locke/Eko la théorie des Opposés complémentaires tient toujours, comme pour Enkidou-Gilgamesh.
Et n'oublions pas ce cher Sayid et ses origines. (source http://www.lost-forum.fr/viewtopic.php?t=1188&start=15&postdays=0&postorder=asc&highlight=)


Mais ce n'est pas tout ce mot croisé a été truqué pour ajouter le npm Gilgamesh

et ce n'est pas tout : voici quelque chose de similaire au travail de Somebody
LISEZ LA FIN
Gilgamesh est un roi sumérien de la Cité-Etat d'Uruk en Mésopotamie, l'actuel Irak. Il aurait vécu aux alentours de 2650 avant notre ère. Après sa mort, ses exploits et sa légende se sont propagés oralement d'abord, puis par écrit. Ce récit remanié, enrichi avec le temps, recopié, traduit dans l'Antiquité, et diffusé au-delà des frontières de la Mésopotamie, de la Palestine au royaume Hittite dans l'actuelle Turquie. Gilgamesh devint le héros d'une épopée.

Gilgamesh terrorise la population de son royaume d'Uruk. La déesse Aruru est alors chargée par les dieux de créer Enkidu pour qu'il contrecarre la force et la violence de Gilgamesh. Avant de quitter sa steppe natale, il sera rendu intelligent et humanisé par une femme, une courtisane. Puis il part affronter Gilgamesh, mais une grande amitié va naître entre les deux hommes. Tous deux vont affronter des dangers, tout d'abord avec Humbaba le gardien de la Forêt des Cèdres puis avec le Taureau Céleste. Mais Enkidu meurt. Gilgamesh ne peut admettre la mort insupportable de son ami. Il se pose des questions sur le mystère de cette mort inexorable. Il décide alors de partir à la poursuite de l'immortalité. Pour ce faire, il rencontrera Utanapishti qui lui contera comment il a échappé au déluge décrété par les dieux pour anéantir la race humaine.

Les premiers écrits de cette légende le furent en sumérien il y a plus de quatre mille ans sur des tablettes d'argile et en caractères cunéiformes. L'Epopée de Gilgamesh est la plus vieille œuvre littéraire connue.

Mis à part les cours d'histoire à l'école qui depuis son enfance lui parlaient de Gilgamesh, c'est à Bagdad où pour la première fois Hassan Massoudy a rencontré ce héros. Assis au centre de la scène sur un trône d'une hauteur démesurée, un récitant contait les exploits de Gilgamesh et sa quête de l'éternité impossible à atteindre. Au cours du récit le trône descendait peu à peu, jusqu'au moment où il disparaissait sous la scène, englouti par la mort.


humbaba est le monstre de la foret ...
enkidu peut etre eko
gilgamesh peut etre locke
la courtisane peut etre analucia
si cette reference mythologique ce traduit a travers les prochain episodes de lost alors eko va mourir


(source http://www.lost-forum.fr/viewtopic.php?t=1188&start=0&postdays=0&postorder=asc&highlight=)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FSA 2
Chevalier
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 768
Localisation : Point of no return !
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Re: collecte et discussion sur les symbôles mythologiques...   Mar 7 Nov - 1:03:50

Je ne sais pas encore Somy Embarassed

Mais je suis comme eux , j'attend la longue trève pour reflechir à tout cela

Je l'attend même avec impatience ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
çacogiteovillage
Naufragé
Naufragé
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 51
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: collecte et discussion sur les symbôles mythologiques...   Mer 18 Juin - 11:32:51

Comme on est repartis chez nous à visionner pour la enieme fois la saison 1, je rajoute ce petit truc que je ne crois pas avoir vu avant dans la discussion, qui s est surtout focalisée sur la mythologie grecoromaine.
Là c est lié à la mytho hindoue.
Je pose "en vrac", sans analyse, mais il y a des choses interessantes je crois.

Citation :
Dans la mythologie hindoue, comme dans de nombreuses autres cultures, l'oie et le cygne sont interchangeables.
Le hamsa est un oiseau constitué de deux oiseaux, Ham et Sa.
Il peut apparaître sous forme d'un oie ou d'un cygne.

Il représente l'union parfaite, l'équilibre de la vie.

Brahma est né de l'oeuf cosmique, pondu par cet oiseau sacré.
Parfois, le hamsa est une forme prise par Brahma, parfois il lui sert de monture comme dans cette peinture indienne où Brahma apparaît avec quatre têtes, une pour chacun des quatre âges du cycle de la création.
Le vol du hamsa symbolise l'aspiration de l'âme à être libérée du cycle des samsara.

une autre representation du cygne comme monture


Samsara:
littéralement "transmigration" de l'âme, cycle de naissances, de morts et de renaissances auquel sont soumises les créatures par la loi du karma tant qu'elles n'ont pas été délivrées et atteint le parinirvana

Karma, karman:
littéralement : "action", acte, poids des actes accomplis durant le passé/les vies antérieures, loi de causalité pesant sur le cycle des samsara. Le désir est la cause du karma

Parinirvana
"extinction totale", terme du cyle des samsara

Brahma
une des trois grandes divinités de l'hindouisme, déification du Brahman, représente l’énergie créatrice agissante, a jailli de l’oeuf cosmique dont il fit avec les 2 morceaux de coquille le ciel et la terre, représenté avec 4 bras et 4 visages (représentant les 4 points cardinaux), auteur des Védas, demeure sur le mont Méru, chevauche l'oie hamsa, compose la trimurti (triade hindoue) avec Vishnu et Shiva. Son culte a progressivement perdu de son importance.
Trimurti :
littéralement "Triple Image", triade hindouiste (Brahma, principe de la création de l'univers, Vishnu, principe de la conservation et Shiva, principe de la destruction)


Citation :

“Les 108 passions du bouddhisme”

Le premier de l’an à minuit, on peut entendre les 鐘 (Kane) “cloches” des お寺 (OTera) “temples bouddhistes” sonner 108 fois. Il s’agit de 除夜の鐘 (JoYa No Kane) “éliminer, soir, particule possessive, cloche” autrement dit du 夜 (Yoru) “soir” où on 除去する (JoKyo SuRu) “élimine” les 百八煩悩 (HyakuHachi BonNou) “108 passions” en sonnant la 鐘 (Kane) “cloche” du temple.

Quelles sont donc ces 108 passions qui tourmentent les hommes et les empêchent de 悟りの境地に達する (SatoRi No KyouChi Ni TasSuRu) “parvenir à l’illumination” ?
En fait, il n’y a pas de liste précise comme il y en a pour les chrétiens.

Il s’agit “d’états d’âme” définis par un ensemble de critères. Il est dit que l’être humain peut-être tourmenté par ce qu’il voit, ce qu’il entends, ce qu’il goûte, ce qu’il sent, ce qu’il pense et ce qu’il ressent.

Ces six critères de bases sont exprimés par les Kanji suivants : 眼 (Me) “oeil”, 耳 (Mimi) “oreille”, 舌 (Shita) “langue”, 鼻 (Hana) “nez”, 意 (I) “désir, volonté” et 身 (Mi) “corps”. Ces sensations peuvent être 好 (Kô) “plaisantes”, 悪 (Aku) “déplaisantes” ou 平 (Hei) “indifférentes” à la personne qui les ressent.
Nous en sommes à 18 (6*3) états d’âme.
On raffine encore par la 浄 (Jô) “pureté” et son opposé 染 (Sen) “l’impureté”.
Nous voilà donc à 36 (18*2) états.
Pour arriver à 108, il nous faut multiplier par les 三世 (SanZe) “trois mondes”, qui peuvent désigner les trois temps (passé, présent, futur) ou les trois vies (vie antérieure, vie présente, vie future).
Trente-six multiplié par trois nous donne bien 108

Autre explication
Il existe une autre explication concernant l’origine de ce chiffre 108. Il s’agirait du nombre de divisions que comptait une année en Chine à l’époque de l’introduction du bouddhisme au Japon. Aux 12 mois de l’année, venait s’ajouter 二十四節気 (NiJûYon SekKi) “24 marqueurs de saison” en rapport direct avec l’année solaire ainsi que 七十二候 (ShichiJûNi Kô) “72 climats” qui représente 5 à 6 jours du 旧暦 (KyûReki) “vieux calendrier”. En additionnant ces divisions de l’année, on retrouve effectivement le chiffre 108.


Citation :


cent huit.
Le chiffre 108 est un chiffre sacré, voire magique, fortement connoté ésotériquement: en effet, le pentagone, dans lequel s'inscrit l'homme parfaitement accompli, est construit sur des angles de 108 degrés.

Par ailleurs, 108 = (1puissance1) par (2 puissance 2) par (3 puissance 3) X 3.
Et il se lit aussi comme suit : 1 (le chiffre germe), 0 (le chiffre vacuité) et 8 (le chiffre infini).
Est-ce là la raison? Qui sait? Toujours est-il qu'il y a 108 Upanishads retenues au canon (alors qu'il y en a, en réalité, entre 250 et 300!), de même que le mala (rosaire) ou le juzu ont 108 grains, que la danse cosmique de Shiva Nataraja est une suite de 108 figures chorégraphiques, que les péchés sont au nombre de 108 pour les tibétains, que le bienheureux Krishna joue avec 108 Gopis, etc. (réf)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
çacogiteovillage
Naufragé
Naufragé
avatar

Nombre de messages : 46
Age : 51
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 28/09/2006

MessageSujet: Re: collecte et discussion sur les symbôles mythologiques...   Sam 23 Mai - 15:07:47

Dans la mythologie egyptienne:

Citation :
Crocodile
Le saurien sacré est le crocodile du Nil, le crocodilus niloticus. Les Egyptiens ont bien compris qu’il s’agissait d’un espèce très ancienne et l’ont rangé dans la catégorie de êtres primordiaux, avec la grenouille, le serpent et la tortue.
Le culte du crocodile, incarnation du dieu Sobek, était répandu dans toute l’Egypte ; il était principalement célébré dans les temples de Crocodilopolis au Fayoum et dans Kom Ombo, en Haute-Egypte. Les animaux morts, même très jeunes, ont été momifiés et enterrés dans la nécropole sacrée de leur temple.

Seth aussi pouvait être con,sidéré comme un crocodile, mais sous son aspect négatif. L’animal devenait alors le banc de sable de la Douat, empêchant la navigation nocturne du soleil, ou encore il obstruait les canaux, afin que l’inondation vivifiante ne puisse se répandre sur le pays.

Sobek
Khentykhati

Citation :
Avant d’aborder les notions les plus importantes de la pensée égyptienne, il faut préciser, d’abord, que pour l’Egypte, l’homme est l’aboutissement de la Nature : il est la possibilité de retour à l’Origine.

Ensuite, il faut rappeler que pour l’Egypte, la Création originelle est continue : elle ne se situe pas dans le Temps (puisque le Temps est issu de la création), et constitue ainsi une sorte de Moment Présent qui a lieu à chaque instant, puisque la création n’est autre que l’enfermenent d’une « énergie » dans la matière. Elle est continue puisque les graines germent, le fœtus se développe... Il se produit à chaque instant le « mystère » de la division de l’Unité (voir Pentactys ci-dessous). Cette pensée peu sembler complexe. C’est la même pensée qui anime l’Inde, mais la ressemblance s’arrête là : les Nombres (et donc les Principes) sont totalement différents.
la suite fort interessante ici
http://www.toutankharton.com/La-pensee-egyptienne-principes-et
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: collecte et discussion sur les symbôles mythologiques...   

Revenir en haut Aller en bas
 
collecte et discussion sur les symbôles mythologiques...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enid Blyton, biopic de la BBC + discussion sur son oeuvre
» [Suggestion] Lien vers le dernier message non lu d'une discussion
» [Discussion] Shônen : Hunter X Hunter
» Collecte du verre
» Ringer (2011) - Discussion générale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Village : Groupe de travail sur la série LOST. :: Les Mystères... :: Symboliques et références...-
Sauter vers: